H.H. SRI SWAMI SIVANANDA SARASWATI

 

Les célébrations auront lieu dans les statues de Master sur Samedi 8 Septembre à 14h00

Tous sont invités à venir se joindre

 

Swami Sivananda a consacré sa vie entière au service de ses semblables, d’abord comme médecin, puis comme sage, de renommée internationale et comme jivanmukta (personne ayant atteint l’éveil). Il a vécu par et pour ses idéaux, qu’il nous a transmis : l’amour universel, le service et l’ouverture à autrui, et la perception de la présence divine sans tous les êtres vivants.
Né le 8 septembre 1887, issu d’une famille illustre du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, Swami Sivananda s’est senti très jeune attiré par la vie spirituelle. Quoique espiègle et prompt à s’amuser il savait déjà se montrer aimant et généreux. Doué et tôt disposé à mener une vie vouée à l’étude et à la pratique de la philosophie vedantique, il était animé d’un besoin inné de servir et d’une perception toute naturelle de ce qui nous unit tous. Sa profonde piété -Swami Sivananda vient d’une famille très religieuse- n’avait d’égal que son ouverture d’esprit et son absence de préjugés.
Importante force motrice chez lui, le désir de servir l’humanité l’a d’abord conduit à la médecine. Il a longtemps soigné les déshérités de Malaisie, a publié un journal voués aux questions de santé, écrit de nombreux articles sur le sujet mais il voulait en faire plus. Swami Sivanda, médecin des corps et des âmes, laisse derrière lui sa carrière et choisit la voie du renoncement. La grâce divine l’a guidé pour mieux nous servir. Il regagne l’Inde et après une année de recherche intérieure il choisit en 1924 de s’établir à Rishikesh dans les contreforts de l’Himalaya. Il y a trouvé son gourou, Swami Vishwananda. Ascèse et pratique assidue de la méditation caractérisent les sept années qui suivent, quoiqu’il ait continué de soigner des malades dans une petite clinique qu’il a ouvert la-bas. Et petit à petit, des disciples s’assemblent autour de lui.
Au début des années trente, Swami Sivananda entame une longue suite de vastes tournées en Inde et au Sri Lanka. Son charisme, son magnétisme, sa voix puissante et vibrante servant au mieux ses paroles, touchent le coeur et l’âme de milliers de personnes partout où il passe. Il dirige des séances de chant de mantras, donne des conférences et montre la voie de la force et de la santé par la pratique yogique des asanas, les techniques respiratoires du pranayama et les exercices de purification du kriya yoga. Et par-dessous tout, il invite tous ceux à qui il s’adresse à poursuivre sans relâche la quête du développement spirituel.
Dans la ville de Rishikesh, pendant ces mêmes années, les disciples de Swami Sivananda se font fait toujours plus nombreux au point de se rassembler dans un ashram, fondé sur ses enseignements et l’exemple lumineux qu’est le sien. Tous apprécient son immense générosité, son esprit d’engagement, sa profonde dévotion et sa bonne humeur sans faille. Nous sommes en 1932.
En 1948, swami Sivananda fonde la Divine Life Society et l’académie de yoga vedanta qui lui est rattachée (Yoga Vedanta Forest Academy). Ces organisations reflètent le double objectif qui est le sien : la dissémination des connaissances spirituelles et la formation en yoga vedanta. Les enseignements de Swamiji Sivananda concilient les fondements de toutes les croyances religieuses et combinent les différentes voies du yoga pour en arriver à une synthèse qui se présente comme suit : servez, aimez, donnez, méditez, purifiez et réalisez. On le constate à la lumière de ce parcours d’exception, la vie même de Swami Sivananda incarne brillamment l’idéal du karma yoga, le service désintéressé. Toutes les tâches, même les plus humbles, étaient le fruit d’un travail sacré et méritaient son attention. Il n’a jamais ménagé ses efforts pour servir ses semblables et ne remettait pas au lendemain ce qui devait être accompli le jour même. Deux cent livres de lui sont toujours là pour propager son message d’amour. Ses disciples, de toutes nationalités et de toutes croyances prolongent sa lignée. Swami Sivananda a quitté son corps et atteint l’illumination (mahasamadhi) le 14 juillet 1963.