Nos Professeurs

Swami Sivananda

viagra usage statisticsSwami Sivananda a consacré sa vie entière au service de ses semblables, d’abord comme médecin, puis comme sage, de renommée internationale et comme jivanmukta (personne ayant atteint l’éveil). Il a vécu par et pour ses idéaux, qu’il nous a transmis : l’amour universel, le service et l’ouverture à autrui, et la perception de la viagra usage statistics tous les êtres vivants.
Né le 8 septembre 1887, issu d’une famille illustre du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, Swami Sivananda s’est senti très jeune attiré par la vie spirituelle. Quoique espiègle et prompt à s’amuser il savait déjà se montrer aimant et généreux. Doué et tôt disposé à mener une vie vouée à l’étude et à la pratique de la philosophie vedantique, il était animé d’un besoin inné de servir et d’une perception toute naturelle de ce qui nous unit tous. Sa profonde piété -Swami Sivananda vient d’une famille très religieuse- n’avait d’égal que son ouverture d’esprit et son absence de préjugés.
Importante force motrice chez lui, le désir de servir l’humanité l’a d’abord conduit à la médecine. Il a longtemps soigné les déshérités de Malaisie, a publié un journal voués aux questions de santé, écrit de nombreux articles sur le sujet mais il voulait en faire plus. Swami Sivanda, médecin des corps et des âmes, laisse derrière lui sa carrière et choisit la voie du renoncement. La grâce divine l’a guidé pour mieux nous servir. Il regagne l’Inde et après une année de recherche intérieure il choisit en 1924 de s’établir à Rishikesh dans les contreforts de l’Himalaya. Il y a trouvé son gourou, Swami Vishwananda. Ascèse et pratique assidue de la méditation caractérisent les sept années qui suivent, quoiqu’il ait continué de soigner des malades dans une petite clinique qu’il a ouvert la-bas. Et petit à petit, des disciples s’assemblent autour de lui.
Au début des années trente, Swami Sivananda entame une longue suite de vastes tournées en Inde et au Sri Lanka. Son charisme, son magnétisme, sa voix puissante et vibrante servant au mieux ses paroles, touchent le coeur et l’âme de milliers de personnes partout où il passe. Il dirige des séances de chant de mantras, donne des conférences et montre la voie de la force et de la santé par la pratique yogique des asanas, les techniques respiratoires du pranayama et les exercices de purification du kriya yoga. Et par-dessous tout, il invite tous ceux à qui il s’adresse à poursuivre sans relâche la quête du développement spirituel.
Dans la ville de Rishikesh, pendant ces mêmes années, les disciples de Swami Sivananda se font fait toujours plus nombreux au point de se rassembler dans un ashram, fondé sur ses enseignements et l’exemple lumineux qu’est le sien. Tous apprécient son immense générosité, son esprit d’engagement, sa profonde dévotion et sa bonne humeur sans faille. Nous sommes en 1932.
En 1948, swami Sivananda fonde la Divine Life Society et l’académie de yoga vedanta qui lui est rattachée (Yoga Vedanta Forest Academy). Ces organisations reflètent le double objectif qui est le sien : la dissémination des connaissances spirituelles et la formation en yoga vedanta. Les enseignements de Swamiji Sivananda concilient les fondements de toutes les croyances religieuses et combinent les différentes voies du yoga pour en arriver à une synthèse qui se présente comme suit : servez, aimez, donnez, méditez, purifiez et réalisez. On le constate à la lumière de ce parcours d’exception, la vie même de Swami Sivananda incarne brillamment l’idéal du karma yoga, le service désintéressé. Toutes les tâches, même les plus humbles, étaient le fruit d’un travail sacré et méritaient son attention. Il n’a jamais ménagé ses efforts pour servir ses semblables et ne remettait pas au lendemain ce qui devait être accompli le jour même. Deux cent livres de lui sont toujours là pour propager son message d’amour. Ses disciples, de toutes nationalités et de toutes croyances prolongent sa lignée. Swami Sivananda a quitté son corps et atteint l’illumination (mahasamadhi) le 14 juillet 1963.

Swami Vishnudevananda

Proche disciple de Swami Sivananda, Swami Vishnudevananda est né a Kerala, dans le sud de l’Inde, le 31 décembre 1927. Après une brève carrière militaire, il découvre “fortuitement” les enseignements de Swami Sivananda au fil de la lecture d’un exemplaire du Sadhana Tattwa (Spiritual Instructions) qui affirme que la pratique vaut cent fois la théorie en matière de yoga, de religion et de philosophie, si on veut parvenir à la réalisation du soi.
L’effet sur lui fut tel qu’il accourt à l’ashram Sivananda de Rishikesh pour rencontrer le maître à l’origine de ces propos. Il a 20 ans et choisit la vie des
sannyas, soit l’engagement à une vie monastique. Il sera le tout premier professeur de yoga Vedanta de l’Académie Forest de l’ashram de Rishikesh. Des milliers d’étudiants ont été formés par lui, indiens et occidentaux.
Il poursuit parallèlement sa propre pratique afin de maîtriser les anciennes techniques avancées du hatha yoga de tradition classique. Si on lui demandait comment il a réussi à perfectionner des pratiques perdues de vues à notre époque, Swamiji répondait simplement : mon maître m’a touché et et a fait s’épanouir mon intuition. Swamiji Vishnudevanda a ainsi travaillé dix ans auprès de son maître.
En 1957, désireux de voir se répandre l’enseignemet du yoga de tradition classique, Swami Sivananda envoie Swamijii en Occident, y décelant une ouverture nouvelle aux pratiques qu’il préconise. Ainsi entreprend-t-il plusieurs voyages qui le mènent finalement en Amérique du Nord. Il fonde ainsi à Montréal, au Québec, un tout premier Centre de yoga vedanta à l’extérieur de l’Inde.
Quatre ans plus tard, en 1961, il organise un premier camp estival de yoga. Plusieurs étudiants en font carrément leur résidence d’été, à la grande surprise de Swamiji, étonné de voir tant d’Occidentaux renoncer à tout confort pour aller dormir à même le sol et se contenter de douches glacées pour se laver. Quelques mois plus tard, en février 1962, Swami Vishnudevanda déniche le site qui accueillera le camp permanent de l’ashram dans le village de Val-Morin, au Québec. D’instinct, il sait que ce terrain boisé est le lieu qui l’attendait. L’été suivant, le camp de yoga l’ashram Sivananda ouvre ses portes.

Travaillant sans relâche à transmettre à l’essence et la pratique du yoga vedanta, Swami Vishnudevananda, a formé d’innombrables étudiants qui ont à leur tour porté ces cvonnaissances anciennes dans d’innombrables pays. Sa pensée tient compte de l’humain, pris dans sa totalité. Il avait coutume de dire “La santé constitue notre richesse ; le bonheur réside la paix de l’esprit ; le yoga montre la voie”. Cette devise inspire maintenant tous ceux et celles qui viennent s’initier la vie yogique dans les différents ashrams que Swamiji a fondés.
Auteur du Grand livre illustré du yoga (The Complete Illustrated Book of Yoga), ouvrage réputé, Swami Vishnudevananda est partout reconnu pour sa maîtrise en matière de hatha yoga et de raja yoga. Il a aussi écrit quelques autres ouvrages : Méditation et mantras, Karma et maladie (Karma and Disease) et un essai sur le Hatha Yoga Pradipika (un guide sur la pratique avancée du hatha yoga).
Swami Vishnudevananda atteint l’illumination (mahasamadhi) le 9 novembre 1993. Son corps a été confié au Gange (jala-samadhi) à la hauteur de l’ashram Sivananda Kutir, non loin d’Uttar Kashi, au pied de la chaîne de l’Himalaya.